ADOPS 53


Association Départementale pour l'Organisation de la Permanence des soins en Mayenne



_____________


          

                                    FEUILLE DE ROUTE DU MEDECIN REGULATEUR

                                                                                              _________________
 

 

  1. Début et fin de garde


-          Je dois toujours arriver au Centre 15 avant le début de ma garde. Donc je prends toutes mes dispositions pour ne jamais être en retard. Si je prends la suite d’un ou plusieurs autres médecins régulateurs, je les préviens que je suis à mon poste et qu’ils peuvent se déconnecter.

-          Je ne termine jamais ma garde avant l’heure prévue. Si un ou plusieurs médecins régulateurs prennent la suite de ma garde, je m’assure qu’au moins l’un d’entre eux est connecté

-          J’ai sous les yeux la fiche de garde fournie par l’ADOPS 53 que j’ai imprimée

-          Je mets à mon écran le document Word avec tous les Fax des pharmacies du département

    
  1. Ma fonction, je suis régulateur, je remplis ma fiche


-          Quand vous adressez un patient à l’effecteur, après avoir fait transmis effecteur, cliquez sur Envoi Direct, sauf s’il vous a demandé de lui mettre les patients sur Rendez vous (dans ce cas, vous cliquez sur l’heure choisit)

-          Lorsque vous adressez un patient à un médecin effecteur en envoi direct, vous donnez au patient le N° de téléphone de l’effecteur destiné aux patients figurant sur votre fiche de garde et vous demandez

 

-          Si vous décidez d’adresser le patient à l’hôpital ou à la clinique, vous le mettez dans la case interrogatoire et vous cochez, en bas, la case Recours à un effecteur public


-          Si vous déclenchez un transport, cliquer :

o        Dans recours transporteur : ambulance

o        Dans nouvel état : transport

o        S’il s’agit d’un patient que vous adressez à l’hôpital ou à la clinique, cocher la case Recours à un effecteur public

o        Nous pouvons utiliser l’ambulance de garde sur le secteur de garde de Villaines-la-Juhel pour acheminer les patients au lieu de consultation. Si besoin l’ambulance pourra repasser, après la consultation, par la pharmacie de garde pour que le patient se fasse délivrer les médicaments.

-          Deux outils à remplir :

o        Si le patient entre dans le cadre d’une épidémie (grippe, gastro entérite, …) cliquez à gauche sur épidémie en cours, et cliquez sur l’item adéquat.

o        En dehors d’un cas relevant d’un contexte épidémique, cliquez à droite sur Appels les plus fréquents et cliquez sur l’item adéquat s’il correspond à votre patient.

 

  1. Prescription d’ordonnances


-          La garde de pharmacie commence à 19h le samedi sauf sur le secteur de Mayenne où la garde commence à 12h le samedi

-          Cliquer sur Nouvel Etat puis ordonnance. Il faut remplir la case conseil pour accéder à l’ordonnance

-          On peut changer de pharmacie de garde en utilisant le menu déroulant

-          Le samedi ou lors des ponts, à la demande du patient, on peut changer le numéro de fax de la pharmacie de garde en le remplaçant par celui d’une autre pharmacie ouverte qui figure sur le document Word fournit par l’ADOPS 53

-          En dehors de la période 9h-19h, dire au patient d’appeler le pharmacien pour prévenir qu’il vient chercher les médicaments prescrits par le médecin régulateur (N° de tél du pharmacien figure sur SYPPS).

-          Sur le secteur de garde de Laval, après 21h, il ne faut pas donner les coordonnées de la pharmacie de garde au patient. Il faut appeler le commissariat de Laval au 0243678181 en signalant que l’on a faxé une ordonnance à la pharmacie de garde et que quelqu’un va passer au commissariat (Place Mendes France, en face la poste) pour pouvoir accéder à la pharmacie de garde

-          Si on est rappelé par le pharmacien qui n’a pas reçu l’ordonnance, on peut retourner dans le dossier patient qui a été fermé en utilisant la loupe, clic sur accès à l’ordonnance, clic sur renvoyer (on peut si besoin modifier le N° de Fax de la pharmacie)

 

  1. Sur le 0H-8H, je ne déclenche JAMAIS un médecin effecteur qui fait la nuit profonde pour un patient d’un secteur où on ne fait pas la garde du 0H-8H


  
  1. Un médecin généraliste effecteur ne peut pas être déclenché par le médecin régulateur hospitalier (MRH)


-          Dans des cas exceptionnels (pas de SMUR disponible, …) le MRH peut me demander d’envoyer un médecin effecteur auprès d’un patient pour savoir si cela relève d’une urgence de niveau 1 ou 2. J’appelle le médecin effecteur de ce secteur pour savoir s’il est d’accord et, si OUI, l’envoyer sur cette mission

-          On n’envoie jamais un médecin effecteur sur un accident de la voie public, même sur demande du MRH.


  1. Actes médico-administratifs


             7.1 Les gardes à vue

 

Une circulaire du ministère de la justice du 27 décembre 2010 a précisé les modalités d'organisation de la réponse à ces demandes d’examens : dans les ressorts des TGI qui disposent d'unités médico-judiciaires, L'examen des gardés à vue ne relève plus des médecins de garde. A défaut de telles unités, le ministère de la justice a prévu la mise en place de réseaux de proximité constitués de médecins libéraux volontaires, réseaux qui devaient faire l'objet d'une contractualisation avec les Procureurs de la république. 

Rien n'a été mis en place en Mayenne.

Par ailleurs, le Conseil National de l'Ordre des Médecins considère que les médecins qui effectuent les gardes à vue doivent avoir suivi une formation spécifique.

 

En conséquence :

·       Vous devez systématiquement refuser de déclencher un médecin effecteur pour une garde à vue

·       Vous devez aussi refuser de donner le nom du médecin effecteur de garde à la gendarmerie ou à la préfecture qui veulent réquisitionner ce médecin.

Vous devez demander à votre interlocuteur d'emmener le gardé à vue dans un service d'urgence pour l'examen nécessaire au certificat demandé.

 

  7.2   Les certificats pour HDT ou HO

 

Vous devez systématiquement refuser de déclencher un médecin effecteur dans un ou plusieurs de ces cas :

·       Entre 22h-8h

·       Lorsque cela concerne un patient agité ou violent

·       Lorsque le patient est dans un service d’urgence d’un des hôpitaux

·       Lorsque cela nécessite un long déplacement pour le médecin effecteur

·       Lorsque le médecin effecteur est mobilisé par une activité importante. Dans ce cas, on n'a pas à mobiliser le médecin d'astreinte pour un acte administratif.

La procédure du "Péril Imminent" permet d'hospitaliser ces patients en milieu psychiatrique sans certificat médical initial.

Dans les autres cas, c'est à vous de faire preuve de discernement pour savoir si l'intervention du médecin effecteur est justifiée.

7.3   Les constats de décès

 

Vous ne devez pas déclencher le médecin effecteur pour un certificat de décès dans une ou plusieurs des conditions suivantes :

·       Tous les décès survenus entre 23h et 8h. (sur cette tranche horaire, seule des raisons médicales justifient le déclenchement du médecin effecteur lorsqu'il y en a un sur le secteur de garde concerné)

·       Décès sur la voie publique (c'est au SAMU de le faire)

·       Décès au domicile du patient lorsque le SAMU était présent lors du décès du patient (le SAMU n'avait qu'à le faire et s'il est parti, il n'a qu'à revenir)

·       Tous les décès qui datent de plusieurs jours. On ne va pas mobiliser un médecin pour un acte administratif qui est un non-sens : doit-on mobiliser un médecin pour constater que quelqu'un est mort depuis plusieurs jours alors que toutes les personnes présentes sur les lieux ont constaté sa mort et que le SAMU a refusé, avec raison, de se déplacer puisque la personne est décédée !

Dans ces cas-là, vous ne devez pas non plus donner le nom du médecin effecteur aux pompiers, gendarmes ou à la préfecture afin d'éviter une réquisition du médecin effecteur.

 

Dans des circonstances exceptionnelles entre 23h et 8h (mort subite, ...), et si vous avez un médecin de garde sur le secteur concerné, vous pouvez décider de déclencher le médecin effecteur. Ces circonstances sont très rares car dans ces cas le SAMU a très souvent été mobilisé. C'est à vous de faire preuve de discernement pour savoir si l'intervention du médecin effecteur est justifiée.

 

Sur la tranche horaire 8h-23h, et en dehors des cas cités ci-dessus, il est justifié de déclencher le médecin effecteur pour effectuer le constat du décès.

 

Dans les EHPAD, des protocoles ont été mis en place. L’aide-soignante vous appelle pour vous signaler le décès et vous demander l’autorisation de faire la toilette. Vous dites OUI et lui demander de rappeler le médecin traitant le lendemain pour réaliser le certificat de décès ou, si le lendemain est aussi en garde de rappeler le lendemain après 8h la PDSA 0243643300 pour demander au médecin effecteur de garde de venir faire le certificat de décès.

 

 

Pour tout problème avec les autorités de tutelle que vous n'arrivez pas à résoudre vous-même, vous lui donné le numéro de téléphone du médecin coordonnateur de l'ADOPS 53 : Dr DUQUESNEL


 

8.      Maintenance ADOPS 53

 

Si j’ai un problème lors de ma garde, je joins le médecin coordonnateur dont le nom figure sur ma fiche de garde

 

9.      Maintenance SYPPS :


Nous disposons, pour l’outil informatique SYPPS, d’une maintenance aux heures de la PDS (y compris la nuit et les WE).

                                                                              

 

 

 

                     Dr Luc DUQUESNEL

                                                                                                                           Médecin Coordonnateur de l’ADOPS 53